The 491

2014-2016

En apparence, les lieux sont inoccupés, en friche. Une fresque colorée couvre la façade, obstruant les fenêtres du rez-de-chaussée, seule une porte noire reste accessible. La maison est grande, du seuil au jardin les objets foisonnent et s’entassent. On trouve partout des bibelots, des fétiches, des meubles, collection de formes à l’image de leurs possesseurs. Certains sont musiciens, d’autres artistes ou collectionneurs d’objets, ils ont fait de cette bâtisse leur espace de vie, de création et d’exposition.
Figure, agencement, contour, chaque image ou dessin relève une empreinte de la demeure.


En partenariat avec Allotrope Press


Vue d’exposition : POAA, Volume Ouvert, Lille, octobre 2017

http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat01.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat02.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat03.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat04.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat05.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat06.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat07.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat08.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat09.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat10.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat11.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat12.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat13.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat15.jpg
http://leila-pereira.com/files/gimgs/18_artsquat14.jpg